un exemple que la vitesse est moins bien que le temps libre:
quand j'étais jeune lorsqu' on traversait le massif central d'est en ouest pour les vacances c'était très long  de 8h du matin a 7h du soir  assez fatiguant car il y avait 800km de route a faire mais les routes étaient touristiques pittoresques et le paysage était agréable à contempler lors des nombreuses poses que l'on faisait.

maintenant il n'y a plus que 400km a faire du a la recalibration des routes et aux coupages des virages
c'est moins fatiguant mais c'est devenu complètement monotone on roule sans plaisir sur des routes totalement standardise que l'on trouve partout en france le paysage a été enlaidi bref ça va vite mais plus aucun plaisir a rouler.