Toyota et Nissan attaquent sur l'autonome. Si Tesla a déjà concrétisé en partie ce futur mode de conduite, le véritable saut dans l'autonome - le stade 4, où l'auto circulera par ses propres moyens - réclamera du temps et de l'argent. Pour cela, Toyota a débloqué une enveloppe de 1 milliard de dollars et ouvrira son centre de développement dans la Silicon Valley. Focalisé sur l'intelligence artificielle, il emploiera 200 personnes.